Mussidan

blason mussidanLe siège de la ville est évoqué dans les Essais de Montaigne en 1569.

 Sur la carte de Cassini, représentant la France entre 1756 et 1789, on trouve la graphie « Mucidan ».

 Le bourg devient chef-lieu de district de 1790 à 1800.

 Un premier pont de bois traverse l’Isle en 1840.

Le , un détachement de la Sipo-SD (communément appelée la « Gestapo ») de Périgueux, renforcé par un peloton de la Brigade nord-africaine de la sinistre bande Bonny-Lafont,
fusille 52 personnes à Mussidan, parmi lesquelles Raoul Grassin, le
maire de la commune, en représailles à une attaque par des résistants d’un train blindé en gare de Mussidan et un accrochage avec un convoi de la 11e Panzerdivision de la Wehrmacht

 La suite ici

%d blogueurs aiment cette page :