Cadouin

 

En 1115, Géraud de Salles fonde l’importante abbaye Notre-Dame de la
Nativité de Cadouin, affiliée à l’ordre de Citeaux. L’abbaye connait une
grande prospérité au cours du Moyen Âge.

Le 1er janvier 1974, les
communes de Cadouin, Paleyrac et Urval entrent en fusion-association
avec celle du Buisson-Cussac qui prend alors le nom du
Buisson-de-Cadouin.

Cadouin est un village touristique qui s’est développé autour de son
abbaye cistercienne. Situé au « Pays des Bastides et Cités médiévales »,
entre Bergerac et Sarlat, le village est associé à la commune du
Buisson-de-Cadouin.

L’ensemble abbatial, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO en tant
qu’étape des chemins de Saint Jacques de Compostelle, constitue le plus
bel exemple d’architecture religieuse du Périgord. Les bâtiments
conventuels, ont été transformés en auberge de jeunesse.

Le village est entouré par la forêt de la Bessède.

Après la restauration des bâtiments abbatiaux, le village a entrepris
en 2007/2008 l’aménagement de la place de l’abbaye autour de la halle
médiévale. Des travaux de restauration sont prévus dans le cloître.

La suite ici

%d blogueurs aiment cette page :